Lescodesontchange

15 juillet 2012

L’inconnu sexuel

Publié par lescodesontchange dans Non classé

N’avez-vous jamais connu dans votre entourage une personne dont tous vos proches (et donc ses proches) savent pertinemment qu’elle est homosexuelle, mais qui ne l’avoue à personne ?

 L'inconnu sexuel Capture-d’écran-2012-07-15-à-16.02.36-300x200

Samedi soir, alors que toute la bande se rejoint, voilà que notre bon ami, l’inconnu sexuel, se pointe dans notre bar habituel du 1er arrondissement. Il ne porte pas de vêtements particuliers qui pourraient immédiatement le classer dans la catégorie « grande folle de la night » ou « princesse du carnaval de Rio ». Non, il porte des habits assez similaires à ce que je peux mettre, si ce n’est que ses fringues sont toujours bien repassées (bon en même temps c’est ma femme qui, à la maison, est la seule à avoir le courage de saisir ce dangereux objet que l’on appelle « fer à repasser »), il fleure toujours bon l’eau de parfum et passe son temps à blaguer avec toutes les filles du groupe dont ma femme …

Plutôt cultivé, ouvert à toutes les discussions et souvent dans un métier qu’il adore, c’est un personnage singulier qui rigole à toutes vos blagues (et pour ça on l’apprécie encore plus) et n’est jamais le dernier à partir quand il faut tout ranger après une grosse soirée à la maison (c’est son petit côté maniaque de vieux garçon). En boite de nuit, il est toujours partant pour aller danser au milieu de la piste avec toutes les filles du groupe pendant que les maris et compagnons sirotent leur alcool (en même temps, au prix où ça coûte !). Forcément, il ne vient jamais accompagné ou alors de la bonne copine de toujours qui sert de faire valoir. Par contre, dès qu’il s’agit, de parler de sa vie privée (ou même sexuelle), l’intéressé devient très évasif : il va passer son temps à vous sortir des phrases plus qu’énervantes car intrigantes comme : « Ce week-end, je pars avec mon ami(e ?) dans le Verdon ! » ; ou encore « Je monte à Bordeaux voir mon ami(e ?) Pascal(e). » ; pas mal celle là aussi : « Cet été, mon ami(e ?) et moi partons pour un tour de la Méditerranée » ; … 

Le personnage peut aussi bien se décliner au masculin qu’au féminin : dans le cas du féminin, on aura à l’esprit une fille plutôt sportive qui pratique de nombreuses activités dans plein de domaines différents et qui est très souvent entourée d’un groupe de filles toutes plus masculines les unes que les autres. Forcément l’esprit humain a vite fait de faire l’amalgame et de réduire cette pauvrette, passez moi l’expression à la « gouine de service ». Pourtant, dans nos souvenirs les plus lointains, on revoit cette amie au lycée fleurtant avec des garçons à la barbe naissante et à la voix nasillarde. Mais bon, jamais rien de sérieux si ce n’est ces quelques aventures qui ont laissé plus d’amertume que de bons souvenirs. Le questionnement sur l’orientation sexuelle de cette amie est là aussi tout à fait légitime surtout quand elle vous annonce une colocation à quatre filles dans un petit T3, ou quand elle ne peut plus se déplacer pour vous voir sans sa horde de « Balaskette » en herbe (si j’ose dire …).

C’est pourtant, que l’on parle du sujet masculin ou féminin, un(e) ami(e) fidèle avec qui on a longuement échangé et discuté sur plein de sujets aussi divers que variés … Mais alors sa vie ou son orientation sexuelle, malgré les doutes ou les certitudes de vos proches, vous n’en mettriez pas votre main à couper (quoi qu’il resterait toujours l’autre main !).

Pourtant l’homosexualité n’a plus rien de scandaleux dans notre société. Combien de personnalités assument pleinement leur orientation sexuelle au grand jour et occupent de hautes fonctions politiques ou culturelles ?  

D’ailleurs, l’histoire aussi nous montre que l’homosexualité n’a rien de scandaleux. Elle l’est devenue à la grande époque où l’Eglise régnait en main de maître sur l’Europe chrétienne. Mais, à l’époque des grandes civilisations antiques, les Romains comme les Grecs étaient pour beaucoup homosexuels ou bisexuels. Les Spartiates ne passaient-ils pas la nuit avec leur femme seulement pour procréer et partaient vite rejoindre leurs amis au gymnase ? Les jeunes éphèbes n’étaient-ils pas « formés » dès le plus (trop) jeune âge à l’homosexualité par leurs aînés ? A l’époque moderne aussi, l’homosexualité revient en force avec la Renaissance et ses artistes (Michel-Ange) et la remise en cause du pouvoir et des connaissances de l’Eglise.

Il est vrai que d’autres sociétés ou religions actuelles voient encore d’un très mauvais oeil cette orientation sexuelle souvent présentée comme écoeurante ou blasphématoire. J’entends encore ces deux jeunes dans le métro qui parlaient d’un « gars de la cité » qui était conspué de tous car il était surement homosexuel. Le plus grave dans leur propos était surtout l’amalgame entre homosexualité et pédophilie, ainsi que le préjugé sur les maladies que génèreraient les homosexuels (« Le mec, il a essayé de toucher la tête de mon petit frère ; ce crasseux, il voulait surement lui proposer des saloperies et lui refiler son SIDA »). Forcément, en entendant de tels propos, je me rends compte à quel point ce ne doit pas être facile d’être homosexuel de nos jours et surtout de l’assumer haut et fort quand on sait ce que ressentent et disent certaines personnes. 

L’interrogation reste donc entière. Notre inconnu sexuel veut à tout prix rester secret et évasif (à tord ou à raison) sur ses préférences. Nous, forcément, pouvons prendre ça comme un manque de confiance. Mais, en fait, il (elle) doit surement être en contradiction permanente parmi tous ses amis hétérosexuels seuls ou en couple qui gravitent autour de lui (d’elle) : l’envie d’en parler mais la peur d’être jugé(e) ou rejeté(e) par certains ?

Du coup, la question reste entière concernant notre inconnu sexuel, mais derrière ça une autre question sur notre société : les codes ont-ils vraiment changé ? 

 César

2 Réponses à “L’inconnu sexuel”

  1. prada handbags 2013 dit :

    Adding this to twitter great info.
    prada handbags 2013 http://www.authenticpradahandbags2013.com

  2. nike nz shox dit :

    Hello I like your blog. Do you need to visitor publish on my very own at some point?
    nike nz shox http://nikenzshox.webnode.com/

Laisser un commentaire

Agent territorial en action... |
Jetestpourvous |
Katouya 6 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | number one for you
| Le grenier de Polly
| Geek le blogeur