Lescodesontchange

21 septembre 2012

Le geek persuadé

Publié par lescodesontchange dans Non classé

Qui n’a pas dans son entourage proche, ce jeune garçon qui n’a que le monde informatique dans la vie et ne vit que par ce qu’il y trouve ?

Le geek persuadé Capture-d’écran-2012-09-19-à-09.54.21-300x222

 Jean-Baptiste, tout juste la vingtaine, vit dans un monde parallèle au nôtre. Je m’entends : il vit plutôt dans un monde virtuel. Tombé dans l’univers informatique dès son plus jeune âge, il aime nous dire que son entourage familial ne l’a pas aidé à se détourner de cette addiction : un père informaticien et une mère comptable qui bosse toute la semaine sur des ordinateurs …

Après avoir brillamment réussi un baccalauréat scientifique, il s’est orienté vers une voie plus professionnelle : Deux ans de e-commerce, une licence de communication informatique et internet, il entame aujourd’hui un master de marketing. Tous ces domaines l’intéressent surtout parce qu’ils lui permettent de garder le contact avec son précieux clavier informatique. D’ailleurs il ne se gène pas pour se moquer de l’incompétence de ses professeurs (issus pour la plupart du monde professionnel) dans ce domaine : « Le mec, il te dit qu’il a créé sa boite tout seul et il est pas capable de te faire une explication correcte sur un logiciel de retouche de photos » ; ou encore « Tu crois rêver : les profs que j’ai, ils sont soi-disant performants, ils ne nous apprennent que des conneries !! ».

C’est d’ailleurs ses parents que nous connaissons à la base : Jean-Baptiste, on l’a vu grandir et progressivement devenir ce geek persuadé.  Quand nous allons manger chez eux, j’aime bien, avant le repas, monter dans sa chambre pour qu’il me montre ses derniers jeux en ligne ou les derniers sites internet du moment. Alors c’est vrai que souvent, il se lance dans des présentations d’initiés où je feins de comprendre et de m’intéresser : « Et là tu vois c’est le must du jeu en ligne en ce moment : Tu peux choisir une armée et commencer à la développer. Après tu lances tes gars sur la carte et tu crées des alliances provisoires que tu peux rompre au bout de quelques heures de jeu. Et puis, si tu cartonnes bien, tu peux te faire recruter par des équipes qui se montent pour créer des super alliances. En plus, si tu passes beaucoup de temps connecté, ça augmente tes points d’endurance et le moral de tes troupes se recharge plus rapidement … Eh, tu m’écoutes César ??? ». J’avoue que j’avais un peu décroché là, mais j’arrive quand même à lancer un improbable : « Je crois que ta mère nous appelle : le repas doit être prêt ! ».

Il arrive quand même à pratiquer plusieurs sports même s’il n’arrive pas à se fixer dans l’un d’entre eux : football, handball, athlétisme, natation, course à pieds. Aucun n’est au final assez bien pour lui et il en est toujours déçu : « De toutes manières il y a que des cons dans ce club … Les mecs, ils sont bêtes, ils comprennent rien à rien … ». Nous ce qui nous inquiètent c’est qu’il n’arrive pas à se fixer, persuadé dans ses réalités virtuelles mais irréelles, exigeant comme s’il cherchait en amitié des personnages parfaits comme dans ses jeux vidéos.

Il est plutôt beau garçon derrière ses petites lunettes d’intellectuel. Certes, il ne se met pas trop en valeur même s’il lui arrive d’acheter quelques vêtements griffés sur des sites de vente en ligne. Ben oui, le geek persuadé ne se rend pas trop dans des magasins pour acheter ses fringues : la peur d’être jugé, la crainte que quelqu’un de réel puisse penser quelque chose de néfaste sur lui … Il n’est donc pas le demi pervers abonné en mode premium à tous les grands sites pornos du net : non, il essaye quand même de fréquenter quelques jeunettes même si ses histoires sont toujours très courtes.

Il a aussi la chance d’avoir une maman super (voir trop) prévenante qui lui cache la réalité de la vie. Benjamin de sa famille, il est donc logiquement choyé par ses parents qui ont la nostalgie des plus grands partis trop vite de la maison. Parfois, on lui fait remarquer la chance qu’il a d’avoir des parents aussi aimants et aussi proches de lui. Mais ce dernier ne voit qu’un côté normal à cette attitude et reste enfermé dans ses certitudes : il ne va jamais faire les courses et rend service à ses proches en trainant les pieds …

Tout cela n’empêche pas Jean-Baptiste de garder de très grandes ambitions professionnelles. Encore étudiant, et malgré quelques petits boulots d’été, il n’a pas encore bien saisi le sens de l’argent. Pour lui, l’argent c’est facile. Plus tard, il en gagnera beaucoup et aura un job rêvé où il pourra se permettre de remettre son patron en place quand cela lui chantera. Là forcément, on manque de s’étrangler en entendant ses paroles peu sensées et immatures. Mais le jeune geek ne veut encore rien entendre : il va jusqu’à nous faire remarquer que nous manquons d’ambition et qu’il faut « viser la lune pour atteindre les étoiles » (son expression favorite). Nous, on ne peut s’empêcher de penser « si jeunesse savait et si vieillesse pouvait … ».

L’histoire  nous a donné plusieurs exemples d’incompris qui pourtant tentaient de révolutionner le monde et son système de pensée : Galilée, astronome italien du XVIIème siècle est célèbre pour avoir perfectionné la lunette astronomique, ce qui lui a permis de procéder à des observations qui ont bouleversé la discipline. Il s’est ainsi posé en ardent défenseur de la conception copernicienne de l’Univers, l’héliocentrisme, et s’est alors heurté aux critiques des partisans du géocentrisme ainsi qu’à celles de l’Eglise catholique romaine. Il est moins connu pour d’autres théories physiques comme la théorie des corps flottants : Galilée prétend que la glace flotte parce qu’elle est plus légère que l’eau, alors que les aristotéliciens pensent que c’est dans sa nature de flotter. Tout cela lui vaudra d’être censuré, jugé, condamné, obligé d’abjurer ses théories et emprisonné.

Du coup, nous nous posons pas mal de questions sur notre geek persuadé : est-il un Galilée incompris des temps modernes ? Est-ce la fougue de la jeunesse ? Une réelle immaturité ? Mais la principale question reste posée : les codes ont-ils changé ?

César

Une Réponse à “Le geek persuadé”

  1. Marionchocolat dit :

    Je pense que ce comportement est propre à certains jeunes gens de 20/25 ans . Et plus on essaie de leur ouvrir les yeux, plus ils se vexent. Ils ne veulent pas comprendre. Mais d’un autre côté poutquoi étouffer cette flamme, cette foi en la vie, en leur jeunesse éternelle? Ils tomberont tôt ou tard et ce sera grâce à leurs expériences, pas à nos paroles qu’ils n’écoutent pas. J’avoue avoir été un peu comme ça aussi, déconnectée de la réalité et même pas connectée aux ordinateurs! Je suppose que les codes n’ont pas changé…

Laisser un commentaire

Agent territorial en action... |
Jetestpourvous |
Katouya 6 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | number one for you
| Le grenier de Polly
| Geek le blogeur