Lescodesontchange

30 septembre 2012

Le passionné exalté

Publié par lescodesontchange dans Non classé

N’avez-vous pas dans votre entourage ce sympathique garçon, capable d’enchanter vos soirées car intéressant et cultivé, mais capable aussi de les rendre invivables à cause de sa passionFlorian est notre homme.

Le passionné exalté Capture-d’écran-2012-09-30-à-17.12.36-246x300

Ce soir, nous avons invité Florian et Camilla pour un petit apéritif dinatoire. Après le passage réussi de la rentrée et de la reprise des activités culturelles et sportives, nous reprenons notre vie sociale auprès de ce couple d’amis que nous voyons que trop peu souvent. A l’origine, c’est Camilla que nous connaissons : cette jolie blondinette était, il y a encore deux ans, une célibataire désespérée qui avait perdu l’espoir de trouver le prince charmant. Sa rencontre avec Florian, jeune cadre dynamique et sportif, a été une révélation : voyages, mariage grandiose et bébé dans la foulée …

Florian, grand brun assez large des épaules est un orateur né. Dans son métier, il passe son temps à faire des présentations devant des auditoires de clients qu’il doit convaincre d’acheter des nouveaux produits de son entreprise. Forcément, lors de nos soirées, il a tendance à monopoliser la parole : on ne lui en veut pas … Il est quand même assez cultivé et a fait pas mal de choses dans sa vie malgré son (encore) jeune âge : exposé sur la beauté de l’architecture néo byzantine de la cathédrale qu’il a visité le week-end dernier, récit sur son dernier voyage en Afrique et sa découverte des pratiques culturelles d’une peuplade encore très peu touchée par la modernisation, description des différentes étapes du permis bateau qu’il prépare … Il est capable de partir sur un (long) sujet à la seule évocation d’un mot par l’un des convives (en l’occurrence, ce soir les mots furent « patrimoine » « vacances » et « week end »).

En même temps, tout le monde s’accorde pour dire que Florian est un garçon intéressant et cultivé, qui aime bien parler mais qui sait aussi écouter (même s’il renchaîne derrière sur une autre tirade … ).

Mais là où il ne faut jamais lancer Florian c’est sur sa passion : le golf.

Commençant à connaître le personnage, j’avais pourtant fait attention à ne pas le lancer sur le sujet. Mais j’avoue qu’en me parlant de leur dernier week end dans les Pyrénées, je ne pensais pas qu’il puisse aborder la question : « Et puis le plus sympa dans cet hôtel, c’est qu’il y avait un  « 18 trous » à flanc de montagne vraiment extraordinaire … ». Raté !

« César je t’assure, il faut vraiment que tu viennes un jour avec moi : quand tu te retrouveras sur le green, sans aucun bruit ni personne pour t’ennuyer, tu comprendras ce que je ressens … En plus, depuis que j’ai … ». Ca y est, il est parti … On ne l’arrêtera plus. Je lance un regard désespéré mais pas trop vers Charlotte qui feint de ne pas me voir et continue de parler avec Camilla. Je décide donc de proposer à nouveau du vin à notre hôte : « Oui, je veux bien, merci ! Et comme je te disais, la semaine prochaine, je vais partir jouer sur ce nouveau terrain car il paraît qu’ils ont un magasin extra. Mais le top, c’est qu’il y a là-bas, « le spécialiste » qui rien qu’en te regardant faire un tir, est capable de te dire quels sont les clubs les plus adaptés pour toi ! Tu te rends compte ?! ». Non, pas vraiment ai-je pensé intérieurement.

La soirée avance et le débit sur le golf ne faiblit pas : c’est là qu’on regrette un apéritif à quatre. Si d’autres personnes étaient là, j’aurai pu tenter de m’esquiver en prétextant un truc à récupérer à la cuisine. Mais là, je suis coincé et je ne peux m’empêcher de penser à la célèbre pièce du « dîner de cons » : on est pourtant pas mercredi soir, nous n’avons invité que deux personnes et une seule est en train de m’enterrer vivant sous le flot de son discours de golf !

« Et puis, ce week end, c’est le début de la Ryder Cup. C’est vraiment l’événement sportif du monde du golf ! C’est le moment où les meilleurs golfeurs américains affrontent une équipe des meilleurs golfeurs européens lors d’une épique … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … (C’est fou parfois comment notre esprit, poussé dans ses retranchements peut s’évader loin de ce que l’on peut nous raconter … Pourtant ma tête dit toujours oui à mon interlocuteur, mais là j’avoue je décroche … Par politesse, je laisse donc mon corps, mais mon esprit s’évade ailleurs) … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … …  … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … donc c’est vrai que pour Camilla ce n’est pas le meilleur des week ends, mais elle sait que c’est ma passion. (Ouf, ça s’arrête). »

Alors que Charlotte a réussi à nous sauver en sortant un vieil album photo pour nous montrer les deux midinettes qu’elles étaient (Camilla et elle même) au lycée, la conversation part sur de nouveaux horizons et mon esprit parvient à rejoindre mon corps.

Pourtant, que serait notre société sans ces passionnés qui vivaient, dormaient, mangeaient leur passion : quelle perte pour l’humanité si Albert Einstein avait été brimé par ses deux épouses, Mileva et Elsa, qui auraient pu l ‘empêcher de parler de physique et auraient pu lui reprocher d’y consacrer trop de temps. De même, que penser si Adèle, la femme de Victor Hugo, lui avait demandé d’être plus présent et de s’occuper de leurs cinq enfants ? Et si Hortense avait demandé à son mari, Paul Cézanne, de calmer sa passion pour trouver un métier stable et des revenus réguliers ?

Les exemples de passionnés qui ont marqué l’histoire de leur empreinte ne manque donc pas. Faut-il laisser ces rêveurs vivre leur passion ? Faut-il leur rappeler le sens et les priorités de la vie ? Le sport peut-il être une de ces passions au même titre que les sciences ou les arts ? Dans tous les cas, une chose reste en suspens : les codes ont-ils vraiment changé ?

César

Laisser un commentaire

Agent territorial en action... |
Jetestpourvous |
Katouya 6 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | number one for you
| Le grenier de Polly
| Geek le blogeur